Ma méthode de travail

Cette page vous expliquera ma méthode de travail pas à pas pour mieux comprendre les étapes de production. Il est important que mes clients comprennent comment je procède afin que la confiance s'installe et obtenir un résultat optimal. Une bonne confiance et une bonne compréhension de mon métier permettent d'éviter de perdre du temps sur des aller-retour qui pourraient être évités. Prenez le temps de lire cette page pour mieux connaitre mon travail.

Ma méthode de travail

Cette page vous expliquera ma méthode de travail pas à pas pour mieux comprendre les étapes de production. Il est important que mes clients comprennent comment je procède afin que la confiance s'installe et obtenir un résultat optimal. Une bonne confiance et une bonne compréhension de mon métier permettent d'éviter de perdre du temps sur des aller-retour qui pourraient être évités. Prenez le temps de lire cette page pour mieux connaitre mon travail.

Première étape : la veille et la recherche

Avant de commencer les croquis pour élaborer les premières pistes, j'ai besoin de faire une veille sur internet afin de piocher les idées qui influenceront sur la création du dessin. Je suis un expert en dessin mais pas le domaine que je dois représenter, par exemple un ingénieur en génie-civil a besoin des illustrations techniques pour représenter la structure d'un pont ou d'un bâtiment. Grâce aux références qu'il m'apporte et à ma veille, je peux lui proposer quelques essais à partir de ses idées.

Je fais ma veille sur :

Première étape : la veille et la recherche

Avant de commencer les croquis pour élaborer les premières pistes, j'ai besoin de faire une veille sur internet afin de piocher les idées qui influenceront sur la création du dessin. Je suis un expert en dessin mais pas le domaine que je dois représenter, par exemple un ingénieur en génie-civil a besoin des illustrations techniques pour représenter la structure d'un pont ou d'un bâtiment. Grâce aux références qu'il m'apporte et à ma veille, je peux lui proposer quelques essais à partir de ses idées.

Je fais ma veille sur :

Le réseau social : Pinterest

 

Ce réseau social est parfait pour de la veille, surtout pour des idées de webdesign ou de croquis d'anatomie et de biomécanique.

Les banques d'images

 

Les banques d'images sont une mine de référence , surtout pour de la photographie. Elles permettent de s'inspirer sur des positions de personnages ou une composition d'environnement (idéal  pour l'illustrateur réaliste)

Google image

 

Grâce au moteur de recherche Google et à l'onglet "image", il me permet de trouver des images associées au mot-clé utilisé.

Deuxième étape : La réalisation du croquis

Ayant établi une feuille de route grâce aux références et aux inspirations,   je peux commencer à faire les premiers croquis. Ils permettent de mettre les idées en visuel et de trouver la bonne piste pour l'étape finale. Durant tout le processus, je pourrais modifier et corriger le croquis grâce à la communication avec le client pour correspondre à ses souhaits. De mon coté, ces informations m'aident à mettre les bases (les proportions, les perspectives) afin d'avoir un rendu final optimal.

Les actions sont :

 

Deuxième étape : La réalisation du croquis

Ayant établi une feuille de route grâce aux références et aux inspirations,   je peux commencer à faire les premiers croquis. Ils permettent de mettre les idées en visuel et de trouver la bonne piste pour l'étape finale. Durant tout le processus, je pourrais modifier et corriger le croquis grâce à la communication avec le client pour correspondre à ses souhaits. De mon coté, ces informations m'aident à mettre les bases (les proportions, les perspectives) afin d'avoir un rendu final optimal.

Les actions sont :

 

Les proportions

Création des positions et des mouvements des personnages dans une scène.

La perspective

élaboration des plans pour donner un effet de profondeur.

La mise en situation dans l'espace

Placement des éléments afin que la scène soit réaliste.

Les premiers pas

Le croquis ne se réalise pas au premier essai. C'est toute la subtilité de cette technique. Elle permet de mettre en place les proportions et la perspective pour trouver les bonnes positions des personnages et le bon environnement. Tout le long du processus, je repère mes erreurs techniques et je les corrige jusqu'à arriver, à ce que j'appelle : le croquis élaboré. Ce dernier croquis sera la base de mon illustration finale, comme un squelette qui soutient la chair d'un être vivant.

Les premiers pas

Le croquis ne se réalise pas au premier essai. C'est toute la subtilité de cette technique. Elle permet de mettre en place les proportions et la perspective pour trouver les bonnes positions des personnages et le bon environnement. Tout le long du processus, je repère mes erreurs techniques et je les corrige jusqu'à arriver, à ce que j'appelle : le croquis élaboré. Ce dernier croquis sera la base de mon illustration finale, comme un squelette qui soutient la chair d'un être vivant.

Troisième étape : la finalisation

Au début de la prestation, je demande à mon client quelle technique j'utilise. Je propose deux grandes familles :

Troisième étape : la finalisation

Au début de la prestation, je demande à mon client quelle technique j'utilise. Je propose deux grandes familles :

Le digital painting sur le logiciel Photoshop

Cette technique ressemble à celle de la peinture traditionnelle où le peintre exprime tout son talent sur une toile blanche, la différence est le support : le digital painting se fait sur ordinateur grâce à un outil nommé la tablette graphique. Cette technique est souvent utilisée dans le milieu culturel et l'édition, car elle permet de mettre une ambiance, une expression sur une scène grâce à la texture, des effets de lumière, d'atmosphère etc...

L'art vectoriel sur le logiciel Illustrator

Cette technique est souvent utilisée par les graphistes afin de créer une mise en page moderne et sobre. Les illustrateurs ont décidé de l'utiliser à leur avantage pour proposer quelque chose de nouveau. L'art vectoriel permet de créer des illustrations plus simplifiées aux couleurs limitées mais tout aussi efficace que le digital painting, elle s'accorde le plus souvent au cartoon et au dessin pour enfant, mais je l'utilise également pour faire des illustrations plus réalistes.

Les avantages

Le digital painting est complet en employant de la texture réaliste et des effets d'ambiance. Il est idéal pour représenter son imagination dans le moindre détail et de créer une belle image de présentation.

On le voit souvent dans l'édition (bande dessinée, livre) et dans la culture (jeu-vidéo, cinéma etc...)

les inconvénients

Le digital painting est une longue production et il est rarement adapté dans le marketing et la communication (à moins que client soit prêt à investir). C'est aussi un processus de travail long et fastidieux avec beaucoup de retours et peu enclin à la communication responsive (taille fixe, adaptation difficile entre le print et le web).

Le digital painting se travaille en pixel sur un logiciel comme Photoshop, les changements de couleurs sont plus longs que sur un logiciel vectoriel.

Les avantages

L'art vectoriel est plus facile à produire et  peut représenter des choses simples mais aussi réalistes. Les courbes et les traits sont calculés mathématiquement afin de créer des formes précises et faciles à modifier (rotation, agrandissement, déplacement, dupliquer etc...). On gagne donc du temps pour produire une image.

L'autre avantage du vectoriel est la possibilité de l'exporter sur différents supports en print et en web. L'illustration garde sa qualité autant sur un site web que sur une grande affiche.

Les inconvénients

L'art vectoriel est limité  en outil  et se contente des formes simples rondes ou calligraphiques. On ne pourra pas faire des textures réalistes comme en digital painting, à moins de passer des heures à créer une texture, ce qui n'est pas le but du vectoriel. Il est donc moins adapté pour faire une grande illustration de présentation avec une composition d'une scène réaliste par exemple.

 

Le digital painting sur le logiciel Photoshop

Cette technique ressemble à celle de la peinture traditionnelle où le peintre exprime tout son talent sur une toile blanche, la différence est le support : le digital painting se fait sur ordinateur grâce à un outil nommé la tablette graphique. Cette technique est souvent utilisée dans le milieu culturel et l'édition, car elle permet de mettre une ambiance, une expression sur une scène grâce à la texture, des effets de lumière, d'atmosphère etc...

Les avantages

Le digital painting est complet en employant de la texture réaliste et des effets d'ambiance. Il est idéal pour représenter son imagination dans le moindre détail et de créer une belle image de présentation.

On le voit souvent dans l'édition (bande dessinée, livre) et dans la culture (jeu-vidéo, cinéma etc...)

les inconvénients

Le digital painting est une longue production et il est rarement adapté dans le marketing et la communication (à moins que client soit prêt à investir). C'est aussi un processus de travail long et fastidieux avec beaucoup de retours et peu enclin à la communication responsive (taille fixe, adaptation difficile entre le print et le web).

Le digital painting se travaille en pixel sur un logiciel comme Photoshop, les changements de couleurs sont plus longs que sur un logiciel vectoriel.

L'art vectoriel sur le logiciel Illustrator

Cette technique est souvent utilisée par les graphistes afin de créer une mise en page moderne et sobre. Les illustrateurs ont décidé de l'utiliser à leur avantage pour proposer quelque chose de nouveau. L'art vectoriel permet de créer des illustrations plus simplifiées aux couleurs limitées mais tout aussi efficace que le digital painting, elle s'accorde le plus souvent au cartoon et au dessin pour enfant, mais je l'utilise également pour faire des illustrations plus réalistes.

Les avantages

L'art vectoriel est plus facile à produire et  peut représenter des choses simples mais aussi réalistes. Les courbes et les traits sont calculés mathématiquement afin de créer des formes précises et faciles à modifier (rotation, agrandissement, déplacement, dupliquer etc...). On gagne donc du temps pour produire une image.

L'autre avantage du vectoriel est la possibilité de l'exporter sur différents supports en print et en web. L'illustration garde sa qualité autant sur un site web que sur une grande affiche.

Les inconvénients

L'art vectoriel est limité  en outil  et se contente des formes simples rondes ou calligraphiques. On ne pourra pas faire des textures réalistes comme en digital painting, à moins de passer des heures à créer une texture, ce qui n'est pas le but du vectoriel. Il est donc moins adapté pour faire une grande illustration de présentation avec une composition d'une scène réaliste par exemple.

 

J'utilise uniquement Photoshop pour l'étape du croquis car celui-ci  n'apparaîtra pas à l'étape finale quelque soit la technique utilisée. Comme dans le digital painting, ce logiciel me permet d'avoir plus de liberté de dessiner et de corriger comme si on était sur du papier.

J'utilise uniquement Photoshop pour l'étape du croquis car celui-ci  n'apparaîtra pas à l'étape finale quelque soit la technique utilisée. Comme dans le digital painting, ce logiciel me permet d'avoir plus de liberté de dessiner et de corriger comme si on était sur du papier.

La texture sur photoshop

Zoom sur l'un de mes projets personnels : un fan art du jeu-vidéo Blasphemous. Le travail des couleurs est assez poussé ainsi que le rendu de la matière (les têtes dorées sont plus claires que le reste du corps). Le travail de texture dépend des plans des personnages, concernant ce fan art, le travail est plus centré sur la composition, la relation entre les personnages et les mouvements, ainsi que l'ambiance dégagée par les couleurs (palette de couleur inspirée de l'artiste William Bouguereau). Concernant mon auto-portrait en samouraï plus haut, le gros plan permet de travailler plus sur la texture de la peau, les poiles, les craquelures du casque etc...

La texture sur photoshop

Zoom sur l'un de mes projets personnels : un fan art du jeu-vidéo Blasphemous. Le travail des couleurs est assez poussé ainsi que le rendu de la matière (les têtes dorées sont plus claires que le reste du corps). Le travail de texture dépend des plans des personnages, concernant ce fan art, le travail est plus centré sur la composition, la relation entre les personnages et les mouvements, ainsi que l'ambiance dégagée par les couleurs (palette de couleur inspirée de l'artiste William Bouguereau). Concernant mon auto-portrait en samouraï plus haut, le gros plan permet de travailler plus sur la texture de la peau, les poiles, les craquelures du casque etc...

La texture sur illustrator

Malgré qu'elle soit moins intuitive que sur Photoshop, j'utilise une technique de pointillisme à base de points et de traits afin de créer une texture proche à la matière donnée. Les couleurs sont limitées (en moyenne une dizaine de couleur), j'emploi rarement les dégradés, préférant la trame naturelle. Concernant l'illustration ici présentée, on voit bien les coups de pinceau pour créer la peau des légumes.

La texture sur illustrator

Malgré qu'elle soit moins intuitive que sur Photoshop, j'utilise une technique de pointillisme à base de points et de traits afin de créer une texture proche à la matière donnée. Les couleurs sont limitées (en moyenne une dizaine de couleur), j'emploi rarement les dégradés, préférant la trame naturelle. Concernant l'illustration ici présentée, on voit bien les coups de pinceau pour créer la peau des légumes.

J'encre essentiellement que sur Illustrator, le vectoriel me permet de créer des traits et des courbes nets et précis avec des techniques que j'ai développées (encrage de type Roy Lichtenstein). Je conseille le plus souvent les illustrations en art vectoriel si il y a une demande d'encrage, plus facilement adapté.

J'encre essentiellement que sur Illustrator, le vectoriel me permet de créer des traits et des courbes nets et précis avec des techniques que j'ai développées (encrage de type Roy Lichtenstein). Je conseille le plus souvent les illustrations en art vectoriel si il y a une demande d'encrage, plus facilement adapté.

avec toutes ces informations, je peux coloriser tranquillement les illustrations en partant des croquis élaborés. C'est un travail technique qui ne me demande peu de créativité mais beaucoup de patience. Acceptant que les retours sur les couleurs, je sensibilise les clients à comprendre ce système afin de gagner du temps et aussi de l'argent pour eux :

 

étape 2 : Correction des positions des personnages, des différents plans des paysages, la composition, les expressions du visage, l'ajout ou la suppression des éléments.

étape 3 :   Correction des couleurs, de l'épaisseur des traits et de la typographie ainsi que la mise en page si besoin.

Conclusion

Pour finir, je vous mets une comparaison étape par étape d'un travail en digital painting et d'un autre en art vectoriel. Ainsi vous pouvez voir et mieux comprendre comment je procède, et ainsi avoir une meilleure confiance pour une potentielle collaboration. J'espère pouvoir apporter mes compétences pour l'un de vos projets ambitieux 🙂 :

Comparaison croquis (digital painting)

Before After

Comparaison illustration finale (digital painting)

Before After

Comparaison croquis et illustration finale (art vectoriel)

Before After

avec toutes ces informations, je peux coloriser tranquillement les illustrations en partant des croquis élaborés. C'est un travail technique qui ne me demande peu de créativité mais beaucoup de patience. Acceptant que les retours sur les couleurs, je sensibilise les clients à comprendre ce système afin de gagner du temps et aussi de l'argent pour eux :

 

étape 2 : Correction des positions des personnages, des différents plans des paysages, la composition, les expressions des visages, l'ajout ou la suppression des éléments.

étape 3 :   Correction des couleurs, de l'épaisseur des traits et de la typographie ainsi que la mise en page si besoin.

Conclusion

Pour finir, je vous mets une comparaison étape par étape d'un travail en digital painting et d'un autre en art vectoriel. Ainsi vous pouvez voir et mieux comprendre comment je procède, et avoir une meilleure confiance pour une potentielle collaboration. J'espère pouvoir apporter mes compétences pour l'un de vos projets ambitieux 🙂 :

Comparaison croquis (digital painting)

Before After

Comparaison illustration finale (digital painting)

Before After

Comparaison croquis et illustration finale (art vectoriel)

Before After