Section Illustrator : l'art vectoriel

La 3D isométrique

Cette technique qui était souvent employée dans l'univers du jeu-vidéo des années 90. Il est revenu à la mode aujourd'hui mais pas seulement dans le jeu-vidéo. En effet dans le marketing et la communication, elle joue un nouveau rôle pour gagner des nouveaux consommateurs.

 

Que signifie la 3D isométrique ? C'est un  rendu d'une 3D fixe qui utilise aucun point de fuite. pour simplifier : tous les traits sont parallèles et ils ne se rejoignent pas sur un même point, donc les éléments sont sur le même plan.

Le but dans la communication est de rendre visible le service ou le produit dont on propose, cette technique permet de le mettre en valeur sans être parasité par un autre élément.

La safety card

On le retrouve à la base dans les avions sous forme de brochure afin d'expliquer étape par étape les gestes de sécurité et le comportement à adopter. Aujourd'hui on peut l'utiliser en communication interne dans les entreprises pour adopter ces gestes et éviter les accidents au quotidien.

Elle est de plus souvent sous forme de bande dessinée pour mieux mémoriser les différents gestes. Le cerveau enregistre plus facilement les dessins simplifiés (vectoriel) que la photographie. Les gestes deviendront mécanique à force de les utiliser.

Le secteur industriel est friand de ce genre d'illustration, et pour cause : cela permet de baisser le nombre d'accident occasionnel et d'usure. La sensibilisation est un gain d'argent important pour eux.

L'illustration technique

Beaucoup de personnes sont agacés de ne pas comprendre certains jargons des spécialistes et pour eux c'est une grosse énergie de pouvoir expliquer de manière concis leur travail. L'illustration technique est là pour mettre évidence les explications compréhensibles au grand public.

Elle n'utilise pas de perspective ni de détails précis, on pourrait confondre avec les schémas, mais celle-ci  est plus élaborée (avec des couleurs). Le but est de représenter un élément en particulier avec quelques textes pour se retrouver.

Elle peut être utilisée en communication interne afin d'améliorer la communication de différent secteur, pour envoyer un message au grand public afin de faire comprendre des principes.  

L'illustration réaliste

Et pourquoi pas faire une illustration réaliste en vectoriel ? c'est possible en créant différentes techniques de pointillisme. Je fabrique des trames naturelles plus ou moins espacées afin de reproduire la texture que je souhaite. Le rendu est très moderne et pictural en voyant les traits du pinceau que je donne.

L'illustration vectoriel pour le packaging

Dans le print, il y a un support que les marques raffolent : le packaging. Pour un soucis d'économie et esthétisme, l'illustration est de plus en plus préconisée pour montrer une belle image sur un produit parfois petit. Le vectoriel permet de rendre une image visible même en petite taille avec des couleurs limitées.

Des marques comme Briochin ont une charte graphique essentiellement dédiée à l'illustration pour représenter une ménagère des années 50. Pour d'autres, comme Panzani, ils ont choisi l'illustration pour se différencier de ses produits de base.

Le cartoon

Et si on prenait quelque liberté en sortant des canons traditionnels afin de créer des personnages de notre imagination ? Le cartoon  est une technique qui exploite cette faille, avec beaucoup d'entrainement, on peut élaborer des personnages funs pour les petits comme pour les grands.

Il permet de créer des proportions variées ayant le but d'être unique et propre à notre travail. Idéal pour des mascottes dans le but de représenter un service, une communication interne, une sensibilisation etc... car le principe de la mascotte est son attachement, plus enclin à l'écouter. Prenez exemple de mes samouraïs de mon site professionnel.

Section Photoshop : Le digital painting

L'illustration réaliste gros plan

Quand vous voyez les détails d'une photographie en macro, vous êtes stupéfié par la richesse des couleurs et des formes. L'illustration en gros plan a le même effet, et c'est le principe, car un gros plan permet de mieux voir les détails : les pores de la peau, les craquelures du casque, les fils croisés du tissu etc...

Ces illustrations sont idéales pour montrer les spécificités d'un produit, de ce qu'elle a dans le ventre. Un client qui comprend mieux un produit en respectant ses besoins est un client qui achète.

L'illustration réaliste (personnage)

Pendant le 18ème siècle, la noblesse et la bourgeoisie avaient comme seul souvenir de leur existence une peinture d'ensemble de la tête au pied. Il était bien vu de représenter ses beaux habits. Ces peintures centrées sur un personnage permettent de reconnaître sa valeur grâce à ses habits.

Aujourd'hui, Cet technique est devenu le concept art, l'objectif est de trouver les habits adaptés aux personnages représentés. ses vêtements font penser à ses origines, à sa classe, à son grade. Il y a aussi la personnalité en employant des couleurs sombres ou flashy et des styles variés. Le concept art est souvent utilisé dans l'univers du jeu-vidéo pour mener des recherches sur l'habillement et la morphologie des personnages.

L'illustration réaliste (Composition)

Durant la haute renaissance italienne, la naissance de la perspective donne des nouvelles libertés aux artistes. Afin de raconter l'histoire de la bible en image, le Vatican a décidé de faire appel à des artistes talentueux pour représenter des scènes.

La composition est un ensemble qui représente une scène, on raconte une histoire a travers l'image. C'est un mix entre le paysage et les personnages, un travail de long haleine pour l'artiste qui la représente (imaginez le temps passé pour Jacques-Louis David afin de peindre le tableau du sacre de l'empereur Napoléon). Les personnages sont représentés dans différents plans où chacun a son rôle à jouer, Ils expriment la scène grâce à leurs gestes, les mouvements et les expressions.